Le projet utile
pour Metz :

une ville sûre, propre et verte, où chacun peut construire sa vie.

Le projet « Utile pour Metz » traduit la volonté de notre équipe d’écouter et de servir les Messines et les Messins, de répondre aux grands défis de notre époque, défis sociaux et écologiques, et de redonner à Metz le rang qu’elle mérite.

Notre équipe réunit d’abord des compétences. 80 % n’ont pas d’appartenance politique. Mais tous ont une vie professionnelle et associative accomplie.

Ce projet n’est pas idéologique, mais pragmatique. Il est de droite si la sécurité est de droite, de gauche si la solidarité est de gauche, centriste si les notions d’équilibre et d’harmonie sont centristes. Il est écologiste, assurément, et il sert aussi l’économie car nous voulons réduire le mal social qu’est le chômage.

Notre projet part de la réalité que vivent les Messines et les Messins. Nous regardons cette réalité en face. Nous ne détournons pas la tête devant les problèmes. Nous ne mettons pas la poussière sous le tapis. Nous n’esquivons pas. Nous prenons le taureau par les cornes.

Notre projet tient compte des possibilités de la ville. Nous ne promettons pas la Lune, ni des réalisations pharaoniques. S’il y a des dépenses nouvelles, il y aura des économies ailleurs. J’entends réorganiser, redéployer, remobiliser les partenaires de la ville, remotiver le personnel de la commune en le considérant et en lui donnant la fierté de mieux répondre aux besoins des habitants.

Dans mes responsabilités antérieures, j’ai prouvé que je faisais ce que je disais. J’ai démontré que la volonté politique pouvait améliorer la vie des habitants et forcer le destin d’une commune.

Si vous l’adoptez, ce projet sera le Metz de demain.

François Grosdidier
François Grosdidier
Sénateur de la Moselle